Karen Bakker, lauréate du prix Connexion 2017

Karen Bakker a été annoncée lauréate du prix Connexion 2017, l’un des cinq prix Impacts 2017 du CRSH. Décernés chaque année, les prix Impacts visent à souligner les meilleures réalisations ayant émané d’activités de recherche et de mobilisation des connaissances que le CRSH a financées, ainsi que les meilleures réalisations ayant découlé de l’attribution d’une bourse du CRSH. Le prix Connexion du CRSH souligne la réalisation, par un chercheur ou une équipe, d’une initiative remarquable ayant suscité la participation de son établissement et de la collectivité et ayant produit un impact d’ordre intellectuel, culturel, social ou économique.

La Prof Bakker dirige une équipe interdisciplinaire, formée de chercheurs universitaires et de personnes d’organismes locaux, qui exécute un projet sur la gouvernance durable de l’eau et le droit autochtone.

Ses recherches sont axées sur la conception et la mise en œuvre de réformes de gouvernance ayant pour but d’accroître la sécurité hydrique, compte tenu des crises de l’eau que connaissent à répétition les communautés autochtones. Dans ses travaux, elle met l’accent sur la durabilité de l’environnement, la réconciliation et les contributions du droit autochtone à la gouvernance au Canada.

Madame Bakker est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en écologie politique de l’University of British Columbia (UBC), où elle est professeure au Département de géographie. Elle est en outre codirectrice fondatrice du programme sur la gouvernance de l’eau de l’UBC. Elle est l’auteure de plus d’une centaine de publications savantes, dont cinq ouvrages sur la gouvernance de l’eau. Elle a conseillé le PNUD, l’OCDE, l’UNESCO, l’Institut international du développement durable (IIDD), le gouvernement du Canada et le gouvernement du Royaume-Uni. Les médias grand public publient fréquemment ses commentaires.

Madame Bakker est boursière de la fondation Rhodes et membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada.

Non seulement Mme Bakker est-elle passionnée par ses recherches, mais elle adore également diffuser ses connaissances au moyen de méthodes de communication créatives et évoluées, faisant appel notamment aux arts et aux médias sociaux.

Sa démarche suscite l’intérêt d’étudiants et de chercheurs qui en sont à différentes étapes de leur carrière, et elle les inspire.

Le CRSH a subventionné mes travaux de recherche, et il en a résulté plus d’une centaine de publications savantes, dont cinq livres. L’un d’entre eux, Eau Canada, a été un succès commercial des UBC Press et a suscité énormément de débats au sein de la population canadienne. Le soutien du CRSH a en outre permis de constituer rapidement l’équipe du projet Decolonizing Water : lancé en 2015 grâce à une subvention Connexion, le projet est devenu en deux ans seulement un réseau de 21 spécialistes rattachés à 15 universités et travaillant avec plus d’une vingtaine d’étudiants. L’une des réalisations dont je suis le plus fière est le soutien et le mentorat que l’équipe peut fournir pour appuyer le travail remarquable qu’effectuent les étudiants autochtones et les chercheurs en début de carrière.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *