La Dre Carrie Bourassa est nommée directrice scientifique de l’Institut de la santé des Autochtones des IRSC

Le Dr Alain Beaudet, président des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), a annoncé aujourd’hui la nomination de la Dre Carrie Bourassa au poste de directrice scientifique de l’Institut de la santé des Autochtones des IRSC. Cette nomination prendra effet le 1er février 2017.

La Dre Bourassa est titulaire de la chaire sur la santé des gens du Nord et des Autochtones de l’Institut de recherche Horizon Santé-Nord, à Sudbury. Elle a auparavant été professeure en santé autochtone durant 15 ans au Département de la santé, de l’éducation et du travail social autochtones à l’Université des Premières nations (UPN) du Canada, à Regina. Durant cette période, sa recherche a grandement contribué à sensibiliser les gens à l’incidence de la colonisation sur la santé des Autochtones et à la nécessité d’offrir des soins adaptés à leur réalité culturelle.

La chercheuse est membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada et représentante du public au conseil du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. En 2012, elle a remporté le prix Métis en santé et en science de la fondation Wiichihiwayshinawn inc. Au mois d’août 2016, les IRSC l’ont nommée au conseil consultatif des instituts sur la santé des Autochtones.

La Dre Bourassa est métisse et fait partie du Conseil métis Riel de Regina inc. (RMCR, section locale no 34). Elle a obtenu une maîtrise en sciences politiques et un doctorat en études sociales de l’Université de Regina.

La Dre Bourassa se joint à nous à un moment très propice puisque l’organisation a récemment annoncé une série de mesures concrètes pour affermir sa relation avec les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis, et pour augmenter ses investissements dans la recherche en santé autochtone. À titre de directrice scientifique de l’Institut de la santé des Autochtones des IRSC, la Dre Bourassa travaillera de concert avec les acteurs du milieu à la mise en œuvre de ce nouveau plan en 10 points, visant àassurer un avenir sain aux Autochtones. Elle jouera aussi un rôle essentiel dans le développement de la prochaine génération de chercheurs autochtones, par le renforcement de la relève et le mentorat.

La nomination de la Dre Bourassa constitue un jalon pour les IRSC. En effet, pour la première fois, un institut des IRSC sera hébergé à l’extérieur des grands centres urbains. Ce changement de paradigme illustre bien l’engagement des IRSC à s’attaquer aux problèmes de santé auxquels sont confrontés les habitants des régions nordiques et rurales du Canada. Les IRSC souhaitent miser sur leur relation avec l’Institut de recherche d’Horizon Santé-Nord, où les scientifiques prennent part à de la recherche de pointe sur le vieillissement en santé, les soins contre le cancer, les maladies infectieuses, la médecine de précision ainsi que la santé des Autochtones et des habitants du Nord.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *